Une routine zéro déchet

10/09/2015

Et si finalement le retour au naturel était synonyme d’un retour aux anciennes méthodes. Souvenez-vous, il n’y a pas si longtemps, vos grands-mères et peut être vos mamans ne juraient que par ces produits d’hygiènes que l’on appelle aujourd’hui solides. Pain de savon, shampoing en barre ou autres, ils redeviennent tendance et prennent de plus en plus de places dans nos salles de bain pour le plus grand bonheur de nos poubelles mais également de la planète. Car oui choisir de consommer solide et idéalement sans emballage, c’est réduire sa consommation de déchets. Et si on commençait à être de bon citoyen dès la salle de bain ?Pourquoi le zéro déchet ?

Tout simplement car il est primordial de mesure notre impact sur le peu de ressources naturelles qu’il nous reste. Pour permettre aux générations futures d’avoir les mêmes chances que nous. Et pour cela nous devons opérer des changementsdans notre mode de consommation individualiste. Si vous êtes adeptes des produits naturels et des méthodes slow, vous avez certainement vu passer ce « concept ». Béa Johnson une expatriée française aux Etats Unis a vulgarisé son mode de vie et l’a rendu accessible à tous via son ouvrage Zero Waste Life. L’idée ? Réduire au maximum ses déchets en préconisant le vrac, le solide et le rechargeable. J’étendrais la notion également aux packagings entièrement recyclables.

Je n’ai pas la capacité de l’auteure à me séparer de tous mes produits et à vivre de manière totalement minimaliste, du moins je ne l’ai pas encore. Mais l’écologie commence à prendre une part importante dans ma vie, et j’essaye par de petits gestes de réduire mes déchets. Et après avoir lu son livre (dont je vous ferai une revue prochainement), je me rends compte que l’endroit le plus simple pour commencer le zéro déchet est la salle de bain. Voici quelques idées pour voir votre poubelle se remplir de moins en moins rapidement et pour avoir contribué à votre échelle à la préservation de la planète. N’oubliez pas c’est l’accumulation de bons gestes, même s’ils sont petits qui auront à terme un vrai impact.

Un exemple de routine zéro déchet

Les bon outils

Pour commencer investissons dans des outils du quotidien qui vont nous permettre de réduire de moitié notre consommation en produits jetables :

  • Les carrés démaquillants lavables. Une vraie révolution pour ma part. Remplacer les cotons classiques par des morceaux de tissus lavables, une idée simple mais que très peu mettent en pratique ! Pour y succomber vous pouvez cliquer ici.
  • Les oriculis. Grande découverte de ces derniers mois, l’équivalent du coton tige en version écolo. En effet ceux-ci n’étant pas très bons pour l’hygiène auriculaire (un comble !), l’alternative de l’oriculi se présente comme bonne pour nos petites oreilles et bonne pour l’environnement (dispo ici).
  • La brosse à dent en bambou. Manche biodégradable et poils recyclables, en somme un objet en parfaite adéquation avec notre désir de réduire nos déchets (dispo ici)

Les bons produits

Passons maintenant aux « cosmétiques » à proprement parler. Il faut que vous gardiez en tête que le zéro déchet par sur le principe de modularité de chaque produit et de minimalisme. En somme un produit doit pouvoir faire le maximum dans notre routine et nous n’avons pas à nous encombrer avec plus que ce que notre peau réclame, exit sérum, masque ou autres produits en surplus. Avec le zero waste c’est l’efficacité qui prime.

  • Une huile végétale. Ici elle a une part importante dans la routine, cela devient votre crème de jour, votre crème de nuit, une base pour un gommage, d’hydratant pour le corps et un soin pour vos cheveux. Si je ne devais en choisir qu’une cela serait indéniablement l’huile d’argan. Afin d’optimiser la phase de recyclage choisissez là avec un contenant en verre.
  • Un shampoing solide. Je préfère, et de très loin, les shampoings solides aux shampoings liquides. Plus concentrés mais surtout plus écologique, chaque petit pain représente une quantité étonnante de bouteilles de shampoing « classique ». Beaucoup de marques en propose aujourd’hui, j’ai une préférence pour ceux de la marques Pachamamaï (disponible ici). Vous pouvez également fabriquer le votre en vous basant sur ma recette.
  • Un déodorant solide. Comme le shampoing solide, ce petit produit est très en vogue en ce moment et on retrouve des tonnes de recettes sur Internet. Une durée de vie plutôt longue, qualitatif et efficace, le déodorant solide est une alternative appréciable pour les personnes en quête de moins de déchet (disponible ici).
  • Un savon doux et saponifié à froid de préférence. La saponification à froid conserve tous les bienfaits des actifs naturels, et les savons sont de vrais produits « fait-tout ». Mains, corps ou visage, ils remplacent aisément tout ces produits de la meilleure manière qui soit. Sur le même principe que le shampoing solide, un savon équivaut à un certain nombre de bouteilles de gel douche alors pourquoi s’en priver? Pour ma part je suis fan inconditionnelle des savons Adduna mais il y a beaucoup de marques prometteuses que j’ai hâte de découvrir comme Gaiia, Becose ou encore Savondou.

Et … rien de plus ! Voici l’exemple type d’une routine minimaliste avec la volonté de créer le moins de gaspillage possible.  Comme vous pouvez le constater, nous avons la chance de pouvoir profiter d’un circuit relativement court puisque toutes les marques proposées ici (à l’exception de la brosse à dent) sont françaises et fabriquées en France pour la plupart, et un bon point pour notre empreinte carbone !

Alors prêtes à passer à la beauté zéro déchet ?

A très vite,

signatur-tig

Commentaires

Commentaires

Partager:
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

7 Commentaires

  • Emeline

    Hello ! Merci pour cet article 🙂
    Pour le moment je possède juste une coupe menstruelle, les carrés démaquillants je compte en acheter dans le mois à venir, oriculi bof pas encore tentée. Pour la brosse à dent bambou c’est un peu trop cher malheureusement pour le moment.
    Shampoing solide j’y suis déjà.
    Pas trop mal finalement hihi 🙂
    Bises et bonne journée

    10/09/2015 at 13:50 Répondre
    • takeitgreen

      Excellent tu es une bonne élève du zéro déchet ;))

      13/09/2015 at 22:18 Répondre
  • Felanabeaute

    Merci pour cet article très inspirant ! Je fais essayer de faire ta recette de shampoing solide

    17/09/2015 at 00:02 Répondre
  • Orientalbeauty

    Super article comme d’habitude très bien écrit

    17/09/2015 at 01:32 Répondre
  • Anais

    Excellent article, très sensibilisée par l’écologie. Les trois produits présentés sont immédiatement rajoutés à ma wishlist !

    22/09/2015 at 08:23 Répondre
  • Marion

    Très bon article, tu aurais pu mentionner le dentifrice solide aussi ou bien l’huile de coco multifonctions ☺️
    Bisous bonne journée !

    03/05/2016 at 09:00 Répondre
  • Nina

    Bravo ma belle. J’ai vu le reportage de Bea jonhson et j étais en admiration. Ses conseils m’ont beaucoup inspirés. Mais c’est dur de réduire la partie beauté pour les débuts car on est en constante recherche de la combinaison parfaite pour cheveux, peau…. Par contre ce que je ne m3 voiz pas du tt faire c’est passer aux couches lavablez. Malheureusement c’est ce qui orend le plus de place dans ma poubelle mais avec mon travail inimaginable pour moi de laver des couches

    03/05/2016 at 09:53 Répondre
  • Laisser un commentaire ♡