transition capillaire

Comment survivre à la transition capillaire vers le naturel ?

26/05/2017

Ça y est vous avez décidé de faire le grand saut : vous faites votre transition vers le naturel !  Bye bye l’Oréal et consort, vous ne voulez plus de ça sur vos cheveux. Mais face à l’absence de belles marques naturelles sur les étals de nos supermarchés, il est difficile de trouver par où commencer. Vous avez fait votre choix suite à des conseils que vous avez entendus/lu ici et là et quelque temps après avoir adopté votre routine naturelle, c’est la cata ! Cheveux rêches, ternes, qui s’emmêlent et ne ressemblent plus du tout à ceux que vous aviez l’habitude de chouchouter. Ne vous en faites pas ! Nous sommes toutes passées par là ! C’est d’ailleurs la raison qui m’a poussé à écrire ce billet au sujet de cette fameuse transition. J’ai envie de vous donner les clés pour la réussir afin que vous ne baissiez pas les bras et que vous continuiez votre cheminement vers le naturel.

Que se passe-t-il vraiment lorsque l’on passe au naturel ?

Lorsque l’on décide de ne plus utiliser de produits capillaires conventionnels, on met derrière soi sulfates, parabènes mais aussi et surtout les silicones. Ces derniers, qui méritent un article entier et à part entière, fonctionnent de manière à combler les brèches de chaque cheveux abimé comme un pansement sans pour autant le réparer. Et oui, l’action réparatrice que l’on nous vend dans le conventionnel est totalement fausse, les silicones ne sont qu’un cache-misère. Après quelques semaines de shampoings et soins naturels, les cheveux deviennent secs, qu’ils s’emmêlent et que des fourches apparaissent. Vous l’aurez compris, ce sont les conséquences directes de l’absence de silicones, l’arrêt de l’effet “pansement” et la vraie nature de vous cheveux qui se dévoile. Mais pas de panique ! Croyez moi, ce n’est pas si dramatique, nous sommes toutes passées par là et ce n’est pas le moment de baisser les bras. C’est ici que le vrai travail commence : prendre soin de vos cheveux pour, à terme, les avoir en bonne santé. Cette période de transition varie selon les personnes, mais en moyenne cela dure 1 mois. Bien évidemment ce n’est pas une vérité absolue. Certaines personnes n’auront que très peu de conséquences voire pas du tout suite à leur passage au naturel. Concrètement tout dépend de la routine que vous aviez et de si vous les agressiez ou non. Quoi qu’il en soit si vous souhaitez retrouver rapidement une belle chevelure, je vous propose de découvrir mes quelques conseils.

conseils passer naturel cheveux

Les conseils pour faciliter votre transition 

Le premier conseil que je vous donnerai pour accélérer votre transition et, par conséquent, améliorer rapidement l’état de vos cheveux est de couper. Oui je sais, ce n’est pastoujours facile de se séparer de sa longueur. Mais sachez qu’à part au niveau du chevelu, vos cheveux sont une matière “morte“. Ils ne peuvent pas être réparés et ne retrouveront pas un aspect sain si ils sont abimés. Oubliez tous les discours marketing dont nous avons été abreuvées pendant des années, sans ce fameux cache-misère que sont les silicones il est impossible de tricher. Pour ma part lorsque j’ai décidé de passer le cap, je suis passé d’une longueur à mi-dos à un carré long. Je ne suis pas le type de femmes qui font la course à la longueur, j’y suis allé franco (vous l’aurez surement constaté si vous me suivez sur les réseaux sociaux avec mon dernier coup de folie capillaire 😂). Mais je conçois parfaitement que cela peut être dur pour certaines. Si vous êtes dans ce cas, prenez votre temps et couper quelques centimètres tous les mois, jusqu’à vous débarrasser de tout ce qui est irrécupérable. Et puis, croyez-moi, en passant au naturel vous verrez que vos cheveux poussent plus rapidement.

En parallèle, que vous optiez pour l’option radicale ou la progressive, il faut que vous commenciez à chouchouter vos cheveux avec des soins adaptés. Faites des bains d’huiles avant chaque shampoing, cela vous permettra de nourrir et d’hydrater vos cheveux en profondeur. Et si cela ne réparent pas les longueurs abîmées, cela permet de leur donner meilleur aspect, de prévenir la formation de futures fourches et d’éviter la casse. Beaucoup de bienfaits à ne pas négliger donc. Préconisez les huiles d’argan, de coco ou de jojoba (pour les cheveux gras). Vous pouvez ajouter des huiles essentielles selon vos besoins mais inutile d’investir dans une aromathèque, une ou deux feront l’affaire 😉.

Enfin, armez vous de patience car le naturel est aussi une nouvelle manière de consommer la beauté. Les résultats ne sont pas immédiats mais sont visibles dans la durée. Dites vous que ce changement représente plus que le fait de ne plus utiliser de sulfates ou de silicones. En passant au naturel vous adoptez un mode de consommation qui ne fait pas de mal à la planète, à votre santé, aux hommes et aux animaux.

Les produits que je recommande lors de la transition

Ici je vais répondre à une question qui m’est posée assez régulièrement. Quels produits capillaires choisir lorsque l’on commence sa transition vers le naturel. Alors, je ne vous recommande pas de passer d’un shampoing de grande surface à un shampoing solide. La différence est beaucoup trop grande et vous risquez d’être un peu déboussolée. Je suis de celles qui préconisent d’y aller par étapes. Mais avant de choisir votre shampoing spécial transition, il faut que vous assimiliez une chose. Le combo shampoing + après-shampoing + masque + sérum (ou autre) n’a plus lieu d’être. Ces routines que l’on a prises l’habitude de suivre sont des besoins créés, vos cheveux n’ont absolument pas besoin de tous ces produits pour bien se porter. Ne cherchez pas à reproduire ces schémas tout fait, contentez vous du minimum. D’ailleurs vous constaterez que dans l’offre de produits naturels, il est très rare de trouver des masques à poser sous la douche ou des sérums protecteurs ou anti-frisottis. Oubliez le superflu et revenez à l’essentiel : un très bon shampoing et éventuellement si vous avez les cheveux secs un après-shampoing. Incroyable mais vrai, on peut vivre sans après-shampoing ! Qui l’eut cru ? Certainement pas l’Oréal 😂!

Pour ne pas (trop) bousculer vos habitudes je vous recommande deux marques : Lavera et Urtekram. Lavera est une marque allemande très abordable que vous pouvez trouver chez Mademoiselle Bio (sur le net et dans les boutiques parisiennes) mais également très souvent en magasin bio. Elle couvre une large gamme de besoins. Ils font partie des premiers shampoings que j’ai utilisé lors de mon passage au naturel. Ils moussent très bien, sentent très bon et ont des compositions très douces. Urtekram est une marque danoise que j’aime énormément et que j’utilise encore régulièrement aujourd’hui (le shampoing au rhassoul est un de mes shampoings préférés). Elle aussi propose pas mal de shampoings couvrant tous les types de cheveux, qui moussent moins que les Lavera mais qui sont terriblement efficaces. Ces produits sont disponibles sur SeBio.

Avec ces quelques conseils et beaucoup de patience, vous devriez normalement faire votre transition dans la douceur et retrouvez des cheveux en pleine santé rapidement pour votre plus grand bonheur.

Avez-vous eu une période de transition ? Quels ont été vos meilleures astuces ? 

PS : je suis finaliste de Miss Bio 2017, si vous avez deux petites minutes vous pouvez voter pour moi et m’aider à remporter ce concours qui me tient à coeur ! Rendez-vous ici ! 

Commentaires

Commentaires

Partager:
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Jessica

    Bon déjà moi j’ai les cheveux frisés.
    J’ai tendance a vouloir tester tout les produits que je trouve en magasin. Depuis mes 11-12 ans je dirai j’ai testé tout les shampoing pour cheveux frisés, très secs ou réparateur qu’il y avait en grande surface. Depuis mes 18 ans j’ai éliminé les silicones de mes produits capillaire et maintenant que j’ai 20 ans j’aimerai bien trouver des produits capillaires encore meilleur 🙂

    26/05/2017 at 15:24 Répondre
  • Anne P.

    Suite à une allergie aux produits d’entretien je suis passée moi aussi au ‘tout bio’ niveau hygiène et entretien.
    Il est vrai que d’oublier les produits cosmétiques classiques est un peu difficile au début.
    Que ce soit en matière d’hygiène corporelle ou produits d’entretien, le packaging et les parfums sont plus attirants sur des produits classiques mais au final, le plus important étant la santé, on se concentre assez vite sur notre objectif. Au final nos cheveux sont plus beaux, plus souples et plus légers. En matière de shampoing, je recommande particulièrement Lamazuna que j’ai découvert il y a 6 mois car en plus d’être bio, ils sont écolo (aucun plastique).

    01/06/2017 at 13:06 Répondre
  • Laisser un commentaire ♡