Mieux comprendre les compositions : la vérité sur les cosmétiques

05/03/2015

Dans ma recherche d’une meilleure consommation pour ma santé et afin d’éviter les composants nocifs, toxiques et potentiellement cancérigène, un site est souvent revenu : www.laveritesurlescosmetiques.com. Aujourd’hui il occupe une place entant que raccourci sur mon iphone et c’est devenu un automatisme lors de ma démarche d’achat.

Explications

Il y a un peu moins de deux ans, je tombais sur un livre qui m’a ouvert les yeux sur l’industrie cosmétique  » The Green Beauty Guide » de Julie Gabriel (disponible ici). Ayant dévoré ce livre, j’ai été profondément choquée par ce que j’y ai appris. Si lire l’anglais ne vous dérange pas, je vous conseille cette ouvrage comme introduction à votre démarche de changement. Quoi qu’il en soit, j’ai recherché une sorte d’équivalent en français, et surtout j’avais besoin d’un outil qui me permettrai d’analyser les compositions afin d’éviter un maximum les produits toxiques. C’est comme ça que je suis tombé sur le site www.laveritesurlescosmetiques.com et en particulier sur le petit outil disponible sous l’onglet la recherche INCI.

L’INCI et l’importance de le comprendre

L’INCI ou Nomenclature Internationale des Ingrédients Cosmétiques, est tout simplement la liste des composants au dos de nos produits cosmétiques. Son utilisation est obligatoire depuis 1998 en France et permet de mieux repérer ce qui est potentiellement dangereux pour le consommateur. Voilà pourquoi il est intéressant et important d’avoir un outil à disposition afin de mieux nous aider à la décrypter. Parce que soyons sincères, c’est un vrai challenge de comprendre les mots employés et de les enregistrer. C’est pourquoi je vous conseille souvent sur mon Instagram l’onglet la recherche INCI du site dont je vous parle aujourd’hui.

Capture d’écran 2015-03-04 à 16.35.36

L’outil est très simple, il vous suffit de taper les 3 premières lettres du composant, de le retrouver dans la liste proposé et de voir si il est bon ou non grâce à ces petits bonhommes. Vous serez étonnées de voir le nombre de bonhommes noirs dans les composition de vos produits les plus basiques. Je vous conseille de commencer l’analyse par votre crème de jour et votre shampoing. Par contre le point négatif, je ne vous le cache pas, c’est le côté laborieux de l’analyse composant par composant. Mais croyez-moi à force de l’utiliser vous retiendrez les noms qui reviennent souvent et cela deviendra un automatisme.

Pour aller plus loin

Au-delà de ce côté pratique le site la vérité sur les cosmétiques est riche en articles sur l’industrie cosmétique et sur ses secrets bien gardés. Rita Stiens a donc décidé de publié un livre du même nom « La Vérité sur les Cosmétiques « aux éditions Brochet (dispo ici).

ihhihti copie
– Anti-âge : mythe ou réalité ?

– Peut-on se teindre les cheveux sans les abîmer ?
– Comment choisir sa crème anti-UV ?
– Les produits chers sont-ils meilleurs ?
– Qu’est-ce qui différencie un cosmétique bio d’un cosmétique conventionnel ?
– Que signifient les labels ?
– La réglementation apporte-t-elle toutes les garanties de sécurité ?
– Quels sont les ingrédients à éviter ?
– Les parabens sont-ils vraiment dangereux ?
– D’autres enjeux plus graves se cachent-ils derrière cette problématique de la conservation ?

Et encore plus de thèmes intéressants qui vous permettront de mieux comprendre les dangers des cosmétiques conventionnels et qui j’espère vous aideront à passer le cap du bio et du naturel. N’hésitez pas à partager vos impressions sur ce livre si vous l’avez lu, je reviendrai bientôt avec un sélection de livres qui vous aideront à mieux changer.

 

A très vite,

signatur-tig

Commentaires

Commentaires

Partager:
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • tataalex67

    J’ai découvert ce site « la vérité sur les cosmétiques  » grâce à toi. Et depuis je ne m’en passe plus. Dès qu’un produit me plaît et que j’ai des doutes sur la compo, hop une petite recherche. Et c’est effectivement sur mes produits quotidiens, que je pensais « corrects » que j’ai commencé à l’utiliser…Du coup j’ai quasi entièrement changé ma routine.. Et c’est vrai qu’à force de faire des recherches on arrive à reconnaître une partie des bons et des mauvais composants. Cet outil est devenu un indispensable. Merci pour tout ces partages. Bizoo

    05/03/2015 at 23:24 Répondre
    • takeitgreen

      Ahhh super voilà un bon comportement 😀 ! J’avoue qu’on a de bonnes surprises sur certains produits et que c’est un vrai indispensable de comprendre les compos !

      06/03/2015 at 13:38 Répondre
  • Greenwashing & labels : guide de survie de la naturalista débutante - take it green

    […] renvoie vers mon article « mieux comprendre les compositions cosmétiques » ici. Attention dans une marque certains produits peuvent labélisés et d’autre […]

    14/03/2015 at 10:30 Répondre
  • Stella

    Je change petit a petit mes habitudes beaute et alimentaire . Ce site est une merveille … le moteur recherche inci est top Aussi !
    J’adore te lire ici et sur instagram, c’est grace a toi que je me suis lancee vers le naturel et bio et je t’en remercie mille fois !

    15/03/2015 at 19:27 Répondre
    • takeitgreen

      Ca me fait plaisir ! Merci pour ton soutien ma belle !

      16/03/2015 at 13:17 Répondre

    Laisser un commentaire ♡