shampoings végétaux

Les essentiels d’une naturalista : les shampoings végétaux

13/03/2015

Le no-poo, contraction de no-shampoo est un terme qui désigne le fait de ne pas se laver les cheveux avec du shampoing. Quoi t’es une fille et t’as pas de shampoing ? Et oui toute naturalista qui se respectent, fuit comme la peste les shampoings conventionnels ! A la poubelle Elsève, Jean Louis David, Kérastase et autres cochonneries et bonjour shampoings végétaux !

Un shampoing végétal, qu’est ce que c’est ? C’est une plante, ou parfois une argile, qui est riche en saponines naturellement, qui vont dissoudre et éliminer les saletés du cuir chevelu tout en douceur. En choisissant les shampoings végétaux vous allez traiter vos cheveux avec des actifs doux et neutres de tout produits chimiques. En plus de laver, ces poudres ont également des bienfaits sur les problèmes que l’on peut rencontrer comme les pellicules, un excès de sébum ou la chute.

Pour ma part j’utilise très souvent les shampoings végétaux depuis un peu plus d’un an. Les résultats que j’ai pu constater sont très probants :  cheveux qui régraissent beaucoup moins vite, augmentation du volume, diminution de la perte, boucles mieux définies, prévention des pellicules et des démangeaisons. Pas mal hein?

Il faut savoir que l’expérience avec ces poudres peut être déstabilisante au départ. Elle ne mousse pas ou très peu et le geste de friction peut s’avérer compliqué. Mais croyez moi,  une fois les cheveux rincés, la magie opère ! Soyez toutefois prudentes, inhaler certaines de ces poudres peut vous irriter et elles piquent très très fort les yeux pour la plupart. Si vous êtes habituées aux shampoings classiques siliconés, je ne vous conseille pas de faire une transition directement vers le no-poo aux plantes, vous risquez de ne pas apprécier l’effet sur vos cheveux. Enfin, si vous faites des bains d’huiles sachez que ces poudres ne les lavent pas complètement puisque c’est beaucoup trop gras et lourd, rappelez-vous ce sont des produits très doux.

no poo végétal

Quand tu découvres tes cheveux après ton shampoing végétal

Envie de vous lancer dans l’aventure des shampoings végétaux ? Voici une petite listes des poudres que j’ai testé :

» Le shikakaï : le plus connu des shampoings végétaux, il renforce, démêle, favorise la pousse et fait briller les cheveux. Il a une très bonne action contre les pellicules. Mélangez à de l’eau chaude, on obtient une texture crémeuse très facile à appliquer. J’aime beaucoup poser le mélange 15 minutes avant de me doucher sur mes cheveux que j’aurai préalablement humidifiés. Sous la douche on fait mousser et on lave tout simplement.

» Le bois de Panama : vendu en copeaux, il vous faudra préparer une infusion pour pouvoir l’utiliser. Pour cela faites bouillir 90 ml d’eau pour 10 grammes de bois de Panama, laissez infuser 20 minutes et votre shampoing est prêt. Très préconisé pour réguler les cuirs chevelus gras, il est aussi conseillé pour réveiller la brillance des chevelures brunes.

» Le sidr : celui-ci est le meilleur ami de celles qui colorent leurs cheveux à l’aide de henné ou de colorations végétales car il fixe les pigments. C’est aussi une poudre aide également à calmer les démangeaisons et lutte contre les pellicules. Ma petite astuce pour une utilisation facile et agréable est de monter votre sidr en mousse. Il vous faudra mettre un peu d’eau et vous munir d’un batteur, vous verrez le résultat est assez impréssionant 😉

» Le reetha(ou aritha) : je ne l’ai découverte que récemment, mais la poudre de reetha a directement rejoint le podium de mes shampoings végétaux préférés. Assainissante, elle lutte contre les pellicules et nettoie vraiment en profondeur. La texture est très crémeuse et mousse particulièrement bien.

» Le rhassoul(ou ghassoul) : pas vraiment végétal puisque c’est une argile, le rhassoul est un incontournable de la beauté orientale. Il apporte brillance, douceur et volume, c’est mon shampoing végétal préféré. Pour profiter au maximum de ses bienfaits, mélangez à de l’eau pour en faire une pâte bien lisse. Sous la douche appliquez la mixture sur la tête comme un masque, au bout de 10-15 minutes émulsionner avec vos doigts et lavez. L’effet sur les cheveux est magique, en particulier si vous manquez de volume.

» Le kashur sughandi : mon nouveau chouchou ! Un parfum épicé et envoutant, il stimule la pousse des cheveux et les rend super doux. Il a également un très bon effet en terme d’épaisseur et de volume. Comme pour la plupart il s’utilise en pâte, je vous conseille d’en faire une bonne quantité que vous laisserez poser sur cheveux humides entre 30 minutes et 1h afin de profiter un maximum des effets de cette poudre.

Vous l’avez vu, chaque poudre à sa méthode de préparation afin de se transformer en shampoing végétal. Mais vous pouvez enrichir chacune de ses bases. Tout d’abord en les mélangeant entre elles, pour ma part j’aime beaucoup mélanger mon rhassoul à mon kashur sughandi afin de profiter des bienfaits des deux. Ensuite vous pouvez y ajouter des poudres de soins, les fameuses poudres ayurvédiques par exemple, pour en savoir plus cliquez ici. Et enfin n’hésitez pas à enrichir vos préparations d’huiles essentielles ! elles boosteront le pouvoir de chacune des poudres que vous aurez choisies, et feront de votre shampoing un véritable soin. Pour en savoir plus sur quelles huiles essentielles choisir pour vos cheveux c’est ici.

Et vous connaissiez vous les shampoings végétaux, quelles sont les poudres que vous préférez?

A très vite,
signatur-tig

Commentaires

Commentaires

Partager:
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

22 Commentaires

  • Julie

    Merci pour cet article, cela me conforte dans mon choix, j’avais envie de tenter le kachur sughandi ! Et de mettre au placard les shampooing! Votre blog est super plein de conseils utiles j’aime bcp!

    13/03/2015 at 13:26 Répondre
    • takeitgreen

      Merci beaucoup Julie à très bientôt !
      J’attend des nouvelles de la poudre alors 😉

      13/03/2015 at 16:25 Répondre
      • julie

        Comme promis je donne des news de mon essai! J’ai mélangé shikakai et kachur sughandi ( 1/3-2/3) et fait mon dernier rinçage avec un peu de vinaigre blanc+eau. Je suis conquise! J’ai senti mes cheveux doux avant même de les sécher, ils brillent, sont propres , c’est vraiment adopté j’adore!

        22/03/2015 at 18:36 Répondre
        • takeitgreen

          Ohh c’est génial !! Je suis vraiment contente pour toi !

          01/04/2015 at 13:29 Répondre
  • deltreylicious

    Moi j’utilise le shikakai ! Super article !!!
    Deltreylicious

    13/03/2015 at 13:50 Répondre
    • takeitgreen

      Merciii !

      13/03/2015 at 16:26 Répondre
  • Nadira

    Coucou Asmae ,
    Bravo pour cet article bien complet

    15/03/2015 at 21:50 Répondre
    • takeitgreen

      Merci Nadira ! Ravie que cela te plaise !

      16/03/2015 at 13:17 Répondre
  • Alexia de Matteis

    Bonjour j’aurais souhaiter savoir, aillant les cheveux sec et abîmé , la poudre la plus adapter à mes cheveux . Bonne journée .
    Au fait vos articles sont vraiment super !

    31/03/2015 at 12:37 Répondre
    • takeitgreen

      Pour les cheveux secs et abimés il vaut mieux se tourner vers huiles végétales comme celle d’Argan ou de coco qui font du bien aux cheveux 😉

      31/03/2015 at 14:30 Répondre
  • Laura

    Bonjour Asmae, merci milles fois pour tous ces articles que j’aimeeeee tellement ! Jaimerais savoir quand je fais un bain d’huile pour l’éliminer je suppose que je ne peux pas le faire avec des poudres ca n’enlèvera jamais lhuile que jai sur mes cheveux (meme si je l’ai mise en petite quantité) ? Merci d’avance pour ta réponse

    11/04/2015 at 18:07 Répondre
    • takeitgreen

      Coucou ma jolie !
      Merci mille fois pour ces compliments !
      Alors non les poudres n’enlèvent pas les bains d’huiles malheureusement ! Du coup il est bon d’avoir un shampoing “classique” à disposition pour s’en occuper.
      Bisous !

      12/04/2015 at 10:52 Répondre
  • fatiha

    Je voulais te dire combien de temps on laisse poser la poudre de shikakaï dans les cheveux et est ce qu’elle favorise la disparition des pellicules?
    Et aussi est ce qu’on peut mélanger l’infusion du bois de panama avec cette poudre ? Merci 🙂

    14/06/2015 at 11:45 Répondre
    • takeitgreen

      Le shikakai est surtout utilisé en shampoing et à force d’utilisation tu remarqueras une diminution de tes problèmes capillaires

      21/06/2015 at 11:32 Répondre
  • Célia

    Hello Asmae,
    Je voulais te demander si les mélanges de poudres se gardaient, si je pouvais mettre la préparation dans un flacon vide comme un shampoing normal et m’en servir plusieurs fois ? Merci 🙂

    22/09/2015 at 15:04 Répondre
    • takeitgreen

      Hello ! Je pense qu’avec un conservateur type Vitamine E tu peux garder ça une petite semaine. Mais le mieux reste quand même de les préparer juste avant l’utilisation 😉

      25/09/2015 at 11:57 Répondre
  • Aurélie Sassya

    Bonjour,

    Bravo pour ce blog. Je viens de prendre connaissance d’un peu tout et par hasard en plus mais je suis conquise et souhaite me lancer.
    Avant cela pour jouer le jeu jusqu’au bout (je sais que je vais choisir une coloration au henné blond) je vais tenter le sidr et le shikakai.
    1- Puis je mélanger les deux ou dois je alterner leur utilisation ?
    2- J’irais avant l’utilisation de tous ces produits chez un coiffeur afin de couper ce qui est irrécupérable. J’imagine que je devrais tout de même complémenter cette nouvelle utilisation de shampoing par des soins afin d’éviter le dessèchement. A quel récurrence dois je faire des masques ou soins d’huile ou les deux?

    Merci par avance et vraiment top ce blog j’ai tout puisé dessus. Je continue ma lecture ^^

    26/02/2016 at 23:53 Répondre
    • takeitgreen

      Bonjour Aurélie ! Avec beaucoup de retard je te remercie !
      1- Oui tu peux en effet mélanger les deux, même si au final ça serait comme mélanger deux shampoings donc cela les “gaspille” inutilement.
      2- Pour éviter que tes cheveux soit asséchés par les shampoings végétaux n’hésite pas à y ajouter des actifs hydratant : glycérine, miel, sirops d’agave, yaourt nature. Et un bain d’huile de temps en temps peut également bien t’aider. Attention toutefois les shampoings végétaux ne lavent pas très bien les huiles 😉

      Des bisous <3

      29/03/2016 at 17:29 Répondre
  • Zeiyna

    As Salâm Aleycûm Wâ Rahmatûllah Wâ Baraqatuh ma belle ça? Alors voilà depuis un peu moins d’un mois maintenant je me suis décider à passer au naturel grâce à toi & Loubna Naiyah donc merci d’abord pour tout vos articles et conseils vraiment qui sont au top, mais j’aurais une question. En fait je n’utilise plus du tout de shampoing du commerce depuis trois semaine et du coup j’ai utiliser la poudre de shikakai à chacun de mes shampoing que je fait en trois fois c’est à dire que je met un peu de poudre, je masse mon cuir chevelu, je rince et je répète la même chose trois fois (un par semaine car j’avais peur que cela fasse trop au sinon) mais le problème c’est que des que je les rince mes cheveux sont lourd et j’ai l’impression qui sont gras est ce normal? Et est ce que du coup je peut faire deux shampoing par semaine avec la poudre de shikakai?

    Désolé de te saouler et en plus je sait pas si je me suis bien exprimé donc si tu peux pas répondre c’est pas grave et désolé de poser toute ses questions ma belle. Baraka Allah û Fiki

    09/03/2016 at 16:39 Répondre
  • LES POUDRES AYURVÉDIQUES -Take it Green

    […] en shampoing végétal (pour en savoir plus sur les shampoings végétaux c’est ici). Niveau bienfaits elle lutte contre la chute, stimule la pousse et fortifie les […]

    12/06/2016 at 03:59 Répondre
  • Djamila

    Coucou ma belle! Super article comme toujours 😀 Par contre est ce qu’il y a une méthode particulière pour rincer parce que je me retrouve toujours avec les racines plaquées et quand je brosse il reste de la poudre pourtant je rince biiien comme il faut. Merci bcp

    15/06/2016 at 12:19 Répondre
    • takeitgreen

      Toujours tête en bas ;))

      27/06/2016 at 18:44 Répondre

    Laisser un commentaire ♡