objets zéro déchet

Cinq objets zéro déchet qui changeront votre quotidien

26/07/2017

Je suis fière de dire que cela fait maintenant quelques années que le zéro déchet a intégré mon quotidien. Depuis ce fameux reportage au sujet de Béa Johnson sur M6, ma vision de l’écologie a fait un grand bond. Et même si aujourd’hui je ne suis absolument pas dans cette mouvance zéro déchet pure et dure, j’applique quelques règles dans mon quotidien qui me permettent de réduire considérablement mon impact sur la planète. Et quelle belle rétribution ! Alors je vous propose aujourd’hui de découvrir cinq objets zéro déchet très facile à se procurer, qui vous permettront de ne plus remplir vos poubelles aussi vite et de faire un petit geste pour un futur meilleur, même pour les moins écolo d’entre vous 😉.

* Le totebag pour les courses

Je pense que le totebag est l’objet que je possède en plus grand nombre. Je dois en avoir une bonne vingtaine et cela s’explique facilement par le fait que ce petit sac en coton a le vent en poupe et que toutes les marques en veulent un à leur effigie. Au-delà du sac très pratique pour transporter un peu tout et n’importe quoi, le totebag est l’objet le plus simple pour éviter les déchets superflus pendant vos courses. Qui a besoin de sachets en plastique lorsque vous disposez de deux ou trois totebag dans votre sac à main ? Pour l’alimentaire refusez les sachets en plastique et préférez mettre vos fruits et légumes directement dans votre sac en coton ou dans des pochons ou filets (en coton) prévu à cet effet. Et même lorsque vous faites votre shopping n’hésitez pas à dire non lorsque le/la caissier(e) s’apprête à mettre votre vêtement (ou autre) dans le sac de l’enseigne. Vous susciterez la curiosité mais très souvent les personnes en face comprennent que c’est un geste écolo et vous en félicitent !

* Les cotons démaquillant lavables

coton démaquillant lavable

Très grand classique de la salle de bain zéro déchet, aujourd’hui les cotons démaquillants lavables sont une nécessité. D’une part parce que le démaquillage engendre tellement de déchets quotidiens qu’il n’est décemment plus possible de continuer dans cette voie. D’autre part car les lingettes démaquillantes en plus d’être nocives pour votre santé ne sont pas bonnes pour votre peau. Les cotons démaquillants lavables sont très simples d’utilisation puisqu’ils s’utilisent comme des cotons classiques. Sauf que pour ceux-ci vous aurez un petit effort en plus en faire : les laver après utilisation. Vous pouvez les utiliser un peu comme vous le souhaitez mais pour une efficacité maximum je vous conseille le démaquillage à l’huile ! Pour faire simple, appliquez n’importe quelle huile végétale sur votre visage en faisant des mouvements circulaires et en insistant sur les yeux, mouillez votre coton lavable avec de l’eau chaude et nettoyez votre peau délicatement jusqu’à enlever tous les résidus d’huile et de maquillage. Lavez-vous le visage avec votre nettoyant et admirez le résultat ! Mes cotons démaquillants préférés sont de la marque Mademoiselle Papillonne Couture que je vous recommande à 200%, les plus doux parmi les nombreuses marques que j’ai testées.

 

* La gourde

gourde zéro déchet

Pour la plupart d’entre nous la gourde est synonyme de sport ou d’objet lié aux enfants. Il est temps de changer de vision et d’adopter la gourde partout et pour tous. Je traîne ma gourde Gaspajoe partout depuis un an maintenant et mine de rien je me rends compte des déchets que j’évite à chaque fois que je sors. Pensez au nombre de bouteilles d’eau que vous achetez au cours d’une année à chaque fois que vous sortez. Au nombre incalculable de thé et de café ingurgités et à leurs mini-gobelets. Autant de raisons qui font que vous multipliez les déchets et alourdissez votre impact négatif sur la planète. Pour y remédier je vous conseille donc d’adopter une gourde isotherme, comme celles que l’on trouve chez Gaspajoe ou chez Qwetch par exemple. Dans leur plsu grand format (ma Gaspajoe fait 800ml) elles conservent vos boissons chaudes pendant 12 heures et vos boissons fraîches pendant 18 heures. De quoi tenir toute la journée et enchaîner thé, café ou eau quand vous le souhaitez. En plus d’être écolo, cela vous fera faire des économies considérables. C’est ça la magie du zéro déchet !

* Les lavettes, les serviettes & les torchons

objets zéro déchet

Qu’on se le dise, je suis une fervente défenderesse de la réhabilitation des torchons et des serviettes ! Le sopalin a pris beaucoup trop de place dans nos vies au point ou nos torchons sont devenus décoratif tout au plus. Alors oui, au début c’est compliqué de se passer d’essuie-tout ! Il y a deux ans encore je l’utilisais pour tout et n’importe quoi : essuyer une tâche, nettoyer les rebords de mon évier, faire les vitres et la poussière et m’essuyer tout court pendant les repas. Mais je me suis rendu compte à quel point j’étais dépendante de ce papier à usage unique et j’ai pris du recul. En ai-je vraiment besoin ? Est-ce vraiment essentiel ? Non, l’humanité s’en ait bien passé pendant des millénaires jusqu’à la génération de nos grands-mères. Nous pouvons donc faire sans. Alors en janvier 2015 quand je me suis installée dans mon nouvel appartement je n’ai pas acheté de rouleaux essuie-tout, et en juillet 2017 je n’en ai jamais racheté aucun. J’ai trouvé l’alternative la plus simple et la plus logique : revenir au lavable et donc aux torchons, serviettes et lavettes. Tout simplement. Je dispose de plusieurs formats selon ce que j’ai besoin de faire. Les torchons ont leur place côté cuisine pour nettoyer les mains et la vaisselle. La lavette en coton est constamment sur le rebord de l’évier, je l’humidifie pour nettoyer tout ce qui a besoin d’être nettoyé. Et enfin mes préférés des hybrides entre le torchon et la serviette de chez Doux comme du Coton, me servent à … pas mal de choses en fait ! D’un côté vous avez un tissu éponge absorbant et de l’autre un tissu torchon nettoyant. Nickel dans la cuisine, pour les enfants et particulièrement esthétiques j’en suis fan. Les seuls moments où les feuilles de sopalin me manquent sont les rares fois où je fais de la friture, d’ailleurs n’hésitez pas à me donner vos astuces en commentaire.

* Le tawashi

taashi zéro déchet

Je vous en parlais déjà dans mon article sur ma vaisselle zéro déchet, le tawashi est une belle découverte dont je ne sais plus me passer. Malgré mes doutes la première fois que j’en ai eu un dans la main, il remplace à merveille les éponges double-faces très polluante dont nous avons l’habitude. Il nettoie très bien, a une durée de vie très longue (4 à 6 mois chez moi), se nettoie dans la machine à laver et se composte en fin de vie s’il est fabriqué en laine. Que demander de plus ? Ayant testé les deux options existantes, celle en chute de tissus et celle en crochetée en laine, je préfère largement et de loin celle en laine qui à mon sens « désincruste » et nettoie mieux. Pour ce qui est de la marque vous trouverez pas mal de petites boutiques sur Etsy et pourrez trouver la couleur dont vous avez envie, le mien vient de chez Doux comme du Coton également !

Comme vous le voyez le zéro déchet n’est pas si inatteignable et compliqué que cela en a l’air. En commençant par des petits gestes comme ceux de remplacer quelques objets du quotidien dans leur version plus durable, vous faites vos premiers pas vers un mode de vie plus éco-responsable et vous verrez vous y prendrez goût.

Et vous quels sont vos objets zéro déchet du quotidien ?

Commentaires

Commentaires

Partager:
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Coquelibio

    J’ai acheté des sacs réutilisables pour le vrac en 2009 et à l’époque je ne les ai utilisés qu’une fois, je m’étais sentie un peu étrange dans le magasin bio.
    Le temps a bien changé, depuis 2 ans c’est totalement normal d’apporter ses sacs 🙂
    Pour les tote bags, limite j’ai envie de dire qu’on en a trop ! Tous les projets de crowfunding proposent un totebag en 1er niveau de récompense et je me dis que j’en ai assez 🙂
    J’ai acheté une seule fois dans ma vie du sopalin (pour aller au camping) et en fait à la maison je n’en ai pas besoin. La seule utilisation qui pourrait manquer c’est pour les fritures, mais j’ai dédié un torchon à ça ! Les carrés essuie tout que tu as mis en lien sont trop beaux, j’en veux 😀

    26/07/2017 at 09:50 Répondre
  • Elodie S

    Je n’ai que le totebag et la gourde (surtout pour le sport haha) mais par contre, je n’achète plus du tout de boisson dans des bouteilles plastiques. Je préfère les faire moi-même et les conserver dans des bocaux. Je suis très très loin du zéro déchet….mais j’essaie de faire petit à petit….

    26/07/2017 at 13:38 Répondre
  • Qu'on se le dise

    Bien d’accord avec toi !
    Je ne sors jamais sans ma gourde ; mais hier par exemple (pb de frigo) mon thé avait tourné dans ma gourde Je ne m’en suis rendue compte qu’en arrivant au boulot ; où j’ai donc du prendre une bouteille d’eau en plastique :/ Mais je me dit que je vais l’utiliser pour la placer, pleine, dans ma chasse d’eau…Il parait que ça fait utiliser moins d’eau, as-tu testé? (j’ai peur de trafiquer ma chasse d’eau, comme je ne suis pas propriétaire 😉 )

    27/07/2017 at 09:32 Répondre
  • NATHALIE BITZBERGER

    j ‘ai commencé ma démarche avec les cotons lavables , j’avais pas accroché à ceux des tendances d’emma , par contre j ‘ai commandé a une fille qui les fait elle sur FB et nickel adopté .
    J’ai aussi acheté une gourde Gaspajoe cet hiver , j ‘ai toujours utiliser des torchons pour la cuisine , mais j’utilise encore de temps en temps du sopalin ( pour la friture principalement donc autant vous dire que le rouleau dure très longtemps )
    J’utilise aussi tote bag et petit sac en tissu depuis peu pour les courses .
    Je suis passée au shampoing solide et au savon SAF pour la douche , non emballé ou emballage carton recyclable , déo solide en alternance avec un du commerce mais je me soignes lol
    Filtre sur évier pour l’eau que je changes tout les 9 mois environ vu la qualité de mon eau ……
    Achat d’une cafetière italienne pour remplacer la Nespresso ….
    Et il reste encore des efforts a faire

    27/07/2017 at 18:04 Répondre
  • Madem0iselle Tam

    je ne peux pas dire que je fais dans le zéro déchets mais il est vrai que je trouve ça plutôt gratifiant de me dire que je n’utilise pas de sachet plastique mais un un sac en tissus que je vais pouvoir réutiliser ou bien même des produits solides sans emballages et encore mes cotons lavables. Chaque gestes à son impact et c’est le principal.
    A bientôt !

    31/07/2017 at 14:06 Répondre
  • Laisser un commentaire ♡