Comment mon bullet journal m’a rendue (super) productive !

02/11/2016

Si vous aussi vous aimez les listes en tout genre, les carnets, les agendas, le fait d’écrire et de suivre vos tâches, je suis sûre que vous allez tomber amoureuse du bullet journal. J’ai découvert le bullet journaling cet été grâce à la vidéo de Bulledop (que je vous mets ici) et à peine celle-ci finie je passais ma commande sur Amazon pour me procurer le matériel nécéssaire. De plus en plus en vogue, le bullet journal est une méthode d’organisation très simple qui va vous permettre de gérer aux mieux vos tâches et votre organisation chaque jour et même sur toute l’année. Mais au delà d’un simple planificateur/agenda, le bullet journal va vous permettre de regrouper tous vos carnets dans un seul et unique support. Car l’avantage premier du bullet, c’est finalement le fait qu’il soit vide et que chacun puisse  le construire à sa guise et selon ses besoins. J’utilise mon bujo (pour les intimes) depuis le mois d’août et je ne m’en sépare plus. Il est temps donc de vous partager mon expérience

Le principe & la méthode

Le principe est simple, le bullet journal est un carnet vide que vous allez transformer au gré de vos besoins. Carnet de notes, wish-lists, organiseur, agenda, carnet de dessin et même journal intime, vous en faites ce que vous voulez et l’organisez comme vous avez envie. Car soyons franches, quand on aime les listes et l’organisation, on a tendance à multiplier les carnets par thème. Ici vous fusionnez le tout et créez un journal qui vous ressemble. C’est ce qui m’a le plus séduit dans le principe, un carnet vierge qui conviendra à chacune selon son mode de vie.

En ce qui concerne la méthode elle est, elle aussi, simplissime. Le bullet repose sur un système de code que vous allez mettre en place. Cette section qu’on appelle « key » va permettre de comprendre et de catégoriser vos tâches : à faire, accomplie, reportée etc. à vous de créer le système de code qui vous convient. Voici le mien, très simple et qui me permet de gérer plus facilement mes to-do lists.

bullet journal français

Ensuite une de mes sections préférées est le calendrier annuel qui va me servir d’index sur toute l’année. J’ai établi un système de code couleurs selon la typologie de mes évènements : en vert cela concerne le blog, en bleu ma famille, en violet mon travail et j’ai même mis un code rose pour suivre mon cycle menstruel ;). Avoir une visibilité sur tous les évènements importants de l’année est tellement pratique que je me demande comment j’ai pu faire pour vivre sans Calendex jusqu’ici !

bullet journal français

Après avoir planifié votre année, vous allez vous attaquer à la planification de chacun de vos mois. Vous l’aurez compris, le bullet journal se construit progressivement au fur et à mesure de l’année. Pour ma part je construis chaque mois vers le 20 du mois qui le précède pour commencer à m’organiser, surtout en terme d’évènements et de rendez-vous. J’utilise un modèle particulier pour mes mois mais il en existe des dizaines, encore une fois adaptez le à vos besoins (d’ailleurs je réfléchis à une nouvelle organisation pour décembre). Mon planning mensuel couvre chaque jour du mois et pour chacun j’ai une section journée, matin et après-midi pour positionner mes évènements. Sur l’espace restant j’inscris mes objectifs personnels du mois, en novembre j’ai ajouté un listing des articles que j’aimerai publier/écrire. Alors même si le calendex me permet d’avoir une idée de mes futurs évènements, le peu d’espace ne me permet pas étoffer et de préciser la nature de celui-ci. Aussi comme chaque mois se construit au fur et à mesure, je me demandais comment noter mes évènements et rendez-vous futurs en détail sans les oublier. J’ai donc opté pour une double page que j’ai séparée en 4 pour les mois de septembre à décembre, afin de les noter au progressivement. Au début de chaque mois je n’ai qu’à consulter cette section et tout reporter. Pratique non ?

bullet journal avis

Enfin, passons à ma section préférée les « dailies » ou entrées journalières. C’est ici que le bullet et le code que nous avons établi dans la section key prend son sens. Chaque jour vous allez fusionner toutes vos to-do list et notez tout ce que vous avez à faire. A la fin de la journée, vous n’avez plus qu’à compléter selon l’état de vos tâches et votre code. C’est aussi simple que ça. Mais c’est exactement ce système qui m’a rendue très productive, le fait d’avoir des petits points à barrer me motive à faire la tâche. Je suis à la recherche de cette sensation d’accomplissement que je ressens à la fin de ma journée lorsque toutes mes tâches sont notées comme accomplies. C’est très bizarre comme motivation, je le conçois, mais je crois qu’avoir une visibilité sur tout ce que l’on a fait est bon pour notre estime personnel. La répartition journalière est facilitée, les risques d’être débordé sont plus faibles. Vous pouvez même organiser vos journées heures par heures, c’est quelque chose que j’ai du mal à tenir mais que j’aimerai faire à terme. Finalement le bullet me permet de faire plus et surtout mieux, et c’est ce que j’apprécie dans la méthode.

bullet journal inspiration

Une fois arrivé à ce stade, vous avez transformé votre bullet journal en agenda/planner mais les pages blanches n’attendent que vous et vos idées pour se transformer. Laissez parler votre créativité et encore une fois, peut importe votre besoin, exprimez le sous format papier.

Les petits plus du bullet & les inspirations

Pour ma part j’ai ajouté plusieurs sections à mon bujo qui m’aident et me servent au quotidien, voici quelques exemples : mes favoris beauté et lifestyle de chaque mois, une liste des livres que je veux lire d’ici au 31 décembre, plusieurs pages d’idées d’articles et de vidéos, mes tambouilles minutes (des masques cheveux et visage quand je manque d’inspi’), un suivi de mes articles (écriture – photos – date de publication), un suivi de mes partages sur les réseaux sociaux, un tracker de bonnes habitudes … Autant de choses qui me permettent de ne pas m’éparpiller puisqu’elles sont toutes présentes sur le même support.

Bien sûr je suis encore une novice et je m’inspire de ce que je vois sur internet et les réseaux sociaux, même si chacune des sections est personnalisée et à mon image. Quoi qu’il en soit si vous voulez vous lancer, je vous partage mes sources d’informations/d’inspirations afin de commencer à « bujoter » (on invente des verbes oui) la tête pleine d’idées. La reine du bullet journal est une Youtubeuse du nom de Boho Berry, vous apprendrez tout sur le sujet avec elle et plus globalement vous trouverez une tonne de vidéos sur le sujet sur Youtube. Je m’inspire beaucoup de Pinteret qui est le repère des bullet journalist ! Enfin sur instagram je suis le compte @bulletjournal qui reposte régulièrement des photos de pages de bullet journal.

En ce qui concerne le matériel, toute bullet journalist qui se respecte doit investir dans un carnet, plutôt solide, car il va vous suivre un peu partout et surtout à votre goût, soyez sûre de ne pas vous lasser. Le carnet conseillé par une grande majorité des personnes qui ont adopté la méthode est le Leuchtturm1917 en format A5* que j’aime énormément. J’ai choisi l’option avec des pointillés car elle est pratique mais vous avez le choix entre différentes options. J’utilise les feutres Uni-Ball*, un paquet de 4 feutres qui ont des épaisseurs différentes et qui me permettent de dessiner, d’écrire et de tracer mes lignes. Pour colorer j’ai une préférence pour les crayons de couleurs, vous pouvez bien sûr choisir l’option qui vous convient le mieux.

Après avoir lu tout ça, vous allez certainement me dire que le bullet journal doit me prendre énormément de temps. Et bien en toute honnêteté, je passe 1h/1h30 à préparer chaque mois selon ce que je choisis de dessiner. Ce qui est finalement très peu et surtout cela me permet de me détendre, un peu comme les coloriages pour adultes. Pour les sections que j’ajoute cela dépend de leur complexité mais en général je ne passe pas plus d’une demie-heure. L’essentiel est de prendre du plaisir sans que cela se transforme en corvée et que cela devienne contre-productif.

Voilà pour mon (long) retour d’expérience que j’ai voulu complet afin de vous expliquer au mieux et surtout vous convaincre de passer à la méthode du bullet journaling. Que vous soyez une bille en dessin ou la réincarnation de Van Gogh importe peu, votre bullet journal peut être très minimaliste comme très artistique et coloré. Ne vous mettez pas de barrière et ne soyez pas intimidée par les photos que vous trouverez lors de votre quête d’inspirations, ce qui compte c’est la méthode. A vous la productivité sans limite et l’organisation !

Alors, c’est quand que vous passez au bullet journal ? 

A très vite,

signatur-tig

* en cliquant sur ces liens je touche une petite commission de la part d’Amazon, bien sur cela n’a aucune conséquence sur le prix 🙂 

Commentaires

Commentaires

Partager:
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

21 Commentaires

  • Ophélie G.

    Comme toi, grâce au Bullet Journal je suis devenue hyper productive ! 😀 xx

    02/11/2016 at 13:43 Répondre
    • takeitgreen

      Yayyy

      03/11/2016 at 15:05 Répondre
  • jenesuispasunmouton

    Je vois passer l’idée depuis quelques temps, et j’ai vraiment découvert le principe grâce à un article publié dans les Échos Start. Je vais essayer de m’en faire un, bien que je ne sais pas si je vais vraiment adapter toutes les idées. Je vais le faire en fonction de mes besoins, propres à mon organisation. 😀

    02/11/2016 at 14:03 Répondre
    • takeitgreen

      N’hésites pas à suivre des influenceuses dans le domaine, en particulier Boho Berry qui est pleines d’idées et de ressources 🙂

      03/11/2016 at 15:09 Répondre
  • Les Billets Bulles

    Très bel article sur le BUJO !!
    Comme toi je suis tombée dedans cet été suite à la vidéo de Bulledop 😉 J’ai commencé le mien en septembre et je suis totalement accro à cette nouvelle organisation ! Je passe mon temps sur Pinterest et Youtube pour de nouvelles inspirations. J’ai d’ailleurs trouvé hier lors de la préparation du mois de Novembre une présentation différente de celle que je faisais jusque là pour les dailies. A voir à l’usage mais je pense que j’ai trouvé le « template » parfait pour moi ! Quoi qu’il en soit je suis bien plus productive depuis que je suis passée sur un bullet journal, que ce soit dans ma vie professionnelle, personnelle ou pour mon blog 🙂 Et puisque j’essaie de faire de jolis titres et d’inclure des dessins, ça me permet également d’avoir un temps de « loisirs » régulièrement.
    Bref, le BUJO a tout bon !

    02/11/2016 at 14:31 Répondre
    • takeitgreen

      Merci ! C’est marrant moi aussi j’aime bien tester différents modèles, c’est ce qui est cool avec le bujo, on construit ce qui nous correspond 🙂
      Bisous, bisous !

      03/11/2016 at 16:17 Répondre
  • Nuala

    J’ai commencé moi aussi un bujo sur un vieux carnet depuis septembre. Ça me permet de tester différentes propositions et de commencer le vrai en 2017!

    02/11/2016 at 15:46 Répondre
    • takeitgreen

      C’est une très bonne idée ça 😉

      03/11/2016 at 16:20 Répondre
  • Andy

    Fin août je me suis acheté « LE BULLET JOURNAL » j’ai commencé à tout préparer etc, mais au final je ne m’en suis jamais servit et depuis mi septembre il est au fond de mon tiroir. Je ne trouve pas l’inspiration ni la motivation. Je suis quelqu’un de totalement désorganisée et malheureusement le bullet ne pas totalement convaincu et c’est bien dommage car je vois beaucoup de personnes qui ont, comme toi, réussi à s’organiser parfaitement..

    Bisouus. Andy de Ucephal

    02/11/2016 at 19:54 Répondre
    • takeitgreen

      J’espère que tu trouveras l’outil qui te correspond en tous cas !
      Bisous !

      03/11/2016 at 16:21 Répondre
  • Tiphaine (lesjoliestulipes)

    Je ne connaissais pas du tout ce principe ! Merci pour l’article, je vais m’y pencher plus sérieusement 🙂
    Des bisous !
    Tiphaine
    http://www.lesjoliestulipes.com

    03/11/2016 at 10:35 Répondre
    • takeitgreen

      Avec plaisir 😉

      03/11/2016 at 16:21 Répondre
  • Laura de Libre Com le Web

    Au moment où je t’écris j’ai trois carnets qui trônent à côté de moi (sans parler de ceux qui sont rangés). C’est le carnet qu’il me faut, merci !! 🙂

    03/11/2016 at 17:54 Répondre
    • takeitgreen

      Ravie que cela te parle ! Alors tu as succombé ?
      Bisous !

      24/11/2016 at 01:12 Répondre
  • discoveRin

    Hey ! Ce principe m’intéresse beaucoup parce que j’ai dix mille carnets de partout, mais même après lecture de cet article je me pose encore des questions :
    – ton calendrier tu le mets au début de ton journal ?
    – tout ton journal est une sorte de calendrier personnalisé ?

    J’y vois flou parce que par exemple si je veux regrouper mes to do list pour mon stage et ma fac, mais aussi mes projets d’articles pour le blog, mes idées pour mon roman etc, je trouve que ce sont des domaines tellement éloignés que j’ai du mal à voir comment les rassembler dans un seul cahier, surtout qu’il n’est pas si gros donc vite rempli. APrès l’idée de le personnaliser et de le décorer j’adore, je suis fan de dessin alors (:

    Merci pour ton article ! (:

    06/11/2016 at 18:42 Répondre
    • takeitgreen

      Coucou ma belle !
      Excuse moi pour ma réponse tardive !
      Je mets mùon calendrier au début du journal en effet et c’est un peu un calendrier personnalisé mais bien plus encore.
      Il te suffit simplement de laisser parler ta créativité et de consacrer des sections à chaque chose qui te semble importante. Par exemple je créé mes semaines puis les pages vides qui suivent seront dédiées à toutes les choses que j’ai envie d’y mettre.

      Merci à toi, j’espère t’avoir convaincue 🙂

      24/11/2016 at 01:15 Répondre
  • Marion

    Je me suis laissée convaincre par ta prose, et je n’ai aucun regret, ou si, un seul : ne pas avoir succombé plus tôt à la folie du bujo! C’est incroyable comme mes derniers jours ont été productifs, je n’aurais jamais pensé être capable d’autant en une seule journée avec un seul cerveau et deux mains seulement 😉 … Je pense qu’on aura l’occasion d’en reparler, il faut que j’en fasse ma propre expérience avant :). Passe une belle journée ma jolie

    07/11/2016 at 10:57 Répondre
  • Elise

    J’ai commencé il y a un mois et je suis déjà accro ^^

    12/11/2016 at 17:40 Répondre
    • takeitgreen

      Tu m’étonne 🙂

      24/11/2016 at 01:15 Répondre
  • springandfoxes

    Je suis aussi une nouvelle adepte du bullet journal ! Ca fait deux mois qu’il me suit et j’adore les possibilités infinis qu’il offre 🙂 Je te rejoins aussi en ce qui concerne la motivation, voir les choses faites, écrire ses objectifs, etc… Je trouve qu’on accomplit plus rapidement nos tâches ! Bonne continuation à toi 🙂

    23/11/2016 at 13:35 Répondre
    • takeitgreen

      Nous sommes de plus en plus et c’est plutôt cool 😀
      Merci à toi aussi 😉

      24/11/2016 at 01:16 Répondre

    Laisser un commentaire ♡