alternatives à Aroma-Zone

Mes alternatives à Aroma-Zone

02/02/2017

Suite à mon article relatant les raisons qui m’ont poussées à arrêter de consommer chez Aroma-Zone, vous avez été nombreuses, très nombreuses, à me demander quelles sont mes alternatives. Je tenais avant tout à vous remercier du fond du coeur pour votre engouement, vos partages et vos encouragements. J’ai pris le temps de lire les innombrables réactions et commentaires et j’ai été très étonnée de voir que nous étions incroyablement nombreuses à avoir choisi cette démarche, celle de consommer plus responsable, moins mais mieux et cela me réjouis ! J’ai également constaté qu’une remarque revenait souvent, le frein qui empêcherait de choisir une alternative serait le manque de moyens face aux prix élevés que pratiquent les petits producteurs. Alors avant de vous lister mes alternatives à Aroma-Zone, je tenais à vous faire un petit topo sur le sujet.

L’idée n’est pas de vous ruiner en produits extrêmement coûteux, loin de moi l’envie de vous pousser à dépenser des sommes astronomiques en huiles essentielles ou en frais de port. Le message que j’ai voulu vous faire passer est qu’il est urgent que nous adoptions un nouveau comportement que nous nous devons d’adopter. Ce que je voudrais vous faire comprendre c’est qu’il n’est pas nécessaire de posséder toutes les huiles possibles et imaginables, tous les hydrolats ou toutes les argiles, il suffit de se contenter de peu mais du meilleur. En réduisant nos achats compulsifs et notre envie de vouloir tout posséder, que ce soit dans la beauté ou dans tout autre domaine, on ne peut que faire des économies. Faites un inventaire de toutes les matières premières végétales et cosmétiques que vous possédez, quel est le pourcentage que vous utilisez ? Je suis sûr que, comme moi, vous n’utilisez que les produits que vous connaissez bien et dont vous connaissez l’efficacité sur votre peau, vos cheveux et votre santé.

Il y a aussi un facteur très important à ne pas négliger, l’impact environnemental et humain. Sortons du cadre d’Aroma-Zone et concentrons nous sur toutes les matières premières végétales disponibles sur Terre. Même les ingrédients les plus naturels qui soient sont sujets à des dérives. Le cas le plus parlant est celui de l’huile de palme (destruction des forêts, éradication des animaux et travail des enfants), mais il y en a d’autres, des tas d’autres. Par exemple j’ai appris que dans certaines plantations de noix de coco, les cueillettes sont effectuées par des singes enchaînés qui s’épuisent à la tâche. Et toutes ces dérives sont le résultat d’une recherche constante de rentabilité et de productivité poussée à son maximum. Le naturel est de plus en plus tendance, nous sommes de plus en plus soucieux de ce que nous consommons et par conséquent de plus en plus nombreux à ne vouloir consommer qu’uniquement des produits sains. Pourtant j’ai l’impression que nous nous engouffrons dans le schéma classique de la surconsommation et notre addiction pour Aroma-Zone et nos tiroirs qui débordent en sont la preuve concrète. Si votre transition est plus profonde que le fait d’avoir les cheveux qui poussent et qui brillent, vous comprendrez qu’il est nécessaire d’être vigilant, de ne pas retomber dans ces travers et de changer complètement nos habitudes.

En achetant moins mais mieux, en ne vous concentrant que sur ce dont vous avez réellement besoin vous pourrez vous permettre de payer quelques euros de plus pour une qualité supérieure et une éthique qui vous correspond. Et surtout vous comprendrez la réelle valeur de la matière première que vous avez dans les mains. Vous comprendrez qu’il faut des heures de travail, des kilos de végétaux et un vrai savoir-faire pour arriver à produire ce petit flacon. Ce sont des produits précieux et nous avons tous tendance à l’oublier, il est temps de se reconnecter réellement à la nature.

Ceci étant-dit, je ne fais pas plus durer le suspens, vous trouverez ci-dessous une liste non-exhaustive de mes alternatives à Aroma-Zone, n’hésitez pas à partager les vôtres en commentaire. Ces boutiques sont là pour plusieurs raisons : l’éthique, la traçabilité, la qualité, l’impact environnemental et surtout le côté humain. Certaines boutiques proposent des packagings en plastique mais ont des produits d’une qualité incroyable et sont gérées par des personnes qui partagent mes valeurs. Je n’ai pas testé toutes les marques que je vous présente mais elles ont toutes de très bons avis et m’ont été chaleureusement recommandée.

alternatives à aroma-zone, avis aroma-zone

L’alternative la plus simple et la plus responsable est de vous tourner vers votre magasin bio le plus proche. Il y a toujours un rayon dédié aux huiles essentielles, vous pourrez très certainement découvrir des marques locales ou retrouvez une ou plusieurs des marques citées ci-dessous. N’hésitez pas à demander conseils sur place 😉.

La compagnie des sens  (huiles essentielles, huiles végétales et contenants) 

Hennés & soins d’ailleurs (hennés, poudres, plantes séchées, ingrédients cosmétiques, aloé véra, produits finis)

De Saint Hilaire (huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, gemmothérapie, produits finis)

Make it Beauty (huiles végétales, hydrolats, ingrédients cosmétiques, actifs)

Pranarôm (huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, produits finis)

Revelessence (huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, ingrédients cosmétiques)

Becose  (huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, beurres végétaux, ingrédients cosmétiques, actifs, produits finis, contenants )

→ Ladrôme (huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, phytothérapie, propolis, élixirs floraux)

→ Ma Cosmeto Perso (huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, beurres végétaux, ingrédients cosmétiques, actifs, micas, frangrances, contenants )

→ Hakuna Taka (boutique zéro déchet, produits d’entretien sous papier kraft)

Bioflore (aloé véra, huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, beurres végétaux, ingrédients cosmétiques, actifs, contenants )

La Box du P’tit Crapaud (box diy, huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, ingrédients cosmétiques,  produits finis, produits d’entretiens)

→ Astéarale (huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, produits finis)

→ La Pharmacie Rolland (huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, produits finis)

La Ferme de Saussac (huiles essentielles, huiles végétales, beurres végétaux, hydrolats, gemmothérapie)

Essenciagua (huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats)

La Cabane aux Arômes (huiles essentielles, huiles végétales, hydrolats, spiruline, produits finis)

alternatives aroma-zone

J’espère que cet article vous sera utile et qu’il vous permettra de pousser un peu plus loin votre réflexion. J’évolue dans ce mode de vie pas à pas, à mon rythme et aujourd’hui je trouve mon équilibre. Prenez le temps, ne changez pas du jour au lendemain, analysez, testez et remplacez au fur et à mesure jusqu’à atteindre votre propre équilibre. Rien ne sert de se comparer les uns aux autres, le plus important est que vous soyez en accord avec vous-même dans cette nouvelle façon de consommer.

A très vite 🌿

Commentaires

Commentaires

Partager:
Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Vanessa

    Merci pour ton article, je te rejoins sur tous les points.
    La surconsommation de produits est contre-productive dans tous les domaines, Hygiène, Mode, Alimentation, Mobilier, Déco… Mon mantra : le trop est l’ennemi du bien ou en anglais Less is more ! Je me lave au savon, je n’ai qu’1parfum, qu’1 shampooing, 4 éléments de maquillage et pour 2017 je voudrai aussi réduire ma consommation de vernis.
    J’ai découvert Aroma-Zone quand ce n’était qu’une petite boutique à Maubert-Mutualité, j’avais déjà entamé ma transition naturelle et mon désir d’optimiser et de réduire mes achats -pour des raisons écologiques et économiques évidentes – avait déjà commencé à germer donc je n’ai jamais été tentée de jouer au petit chimiste toute seule dans ma salle de bain, je n’ai jamais suivi de recettes parce que je voulais rester cohérente avec ma ligne de conduite. Pour toutes les raisons que tu as cité je n’achète que le strict minimum (encore chez Aroma-zone, mais ça va changer !) 3 huiles : coco, amande douce et jojoba, de l’argile et quelques HE et cela me suffit amplement ! Je mets un point d’honneur à terminer chaque produit avant d’en racheter. J’ai arrêté de me promener dans les magasins par ennui ou par habitude car s’exposer aux produits et vêtements est créateur de besoin. J’ai en horreur les salles de bain qui débordent de produits, au final cela revient à très cher, c’est asséchant et pour la peau et pour les nappes phréatiques.
    J’ai sélectionné ces produits pour leur efficacité sur moi et comme toi je pense qu’il faut aller encore plus loin dans la réflexion et dans la démarche c’est-à-dire s’interroger sur la culture des matières premières, les conditions de production et in fine la qualité du produit.
    J’incite tout le monde à en faire autant, mais je ne juge pas ceux(lles) qui ne s’en sentent pas capables ! Sincèrement chacun(e) son rythme, pas de culpabilité. Prendre du recul par rapport à tout ça c’est très libérateur. Personnellement, je ne l’ai pas vécu comme un sacrifice, une punition, ou une contrainte. On vit dans une société qui valorise les gens en fonction de ce qu’ils possèdent non pas pour ce qu’ils sont. C’est aliénant. Moi je considère simplement que je fais partie d’un tout, ce monde, cette terre et j’espère laisser le moins de trace, néfaste, possible après mon passage. Ça peut paraître naïf ou idéaliste mais c’est mon leitmotiv.

    02/02/2017 at 14:37 Répondre
  • Pescalune

    Oh merci beaucoup d’avoir cité la Cabane aux Arômes c’est super gentil !!

    03/02/2017 at 10:05 Répondre
  • axelle et ses caprices

    J’ai beaucoup aimé ton précédent article. Il y a quelques années j’étais moi même plongée dans cette surconsommation de produits de chez Aromazone et pus je me suis rendu compte qu’au final parfois le fait de vouloir faire ses cosmétiques soit même engendrait encore plus de surconsommation que de simplement acheter un produit bio/naturel dont on a besoin.

    Personnellement je n’utilise plus qu’une sorte d’hydrolat, 2 huiles végétales (une pour mes cheveux, une pour me démaquiller) et j’ai quelques HE basiques. Le tout proviens justement de chez Revelessence, une marque qui m’avait contacté pour un partenariat sur le blog et j’ai totalement accrocher à l’aspect « petite entreprise »

    05/02/2017 at 17:43 Répondre
  • Ann

    Merci pour ces adresses, je vais fouiller tout ça!

    06/02/2017 at 23:01 Répondre
  • Pauline

    Merci pour tes conseils et alternatives. Je suis tombée sur ton article sur Aroma-zone et il est vrai que c’est devenu un vrai machine industriel je trouve. Je commandais beaucoup au début du site mais aujourdhui, je préfère acheter mes hydrolats et autres huiles végétales directement dans mon magasin bio. Sans parler de la marque Make it Beauty que j’adore ! Des produits de qualité et réalisés avec soin !

    07/02/2017 at 15:36 Répondre
  • Laisser un commentaire ♡